03/09/2007

Recettes de poires cuites

 

 

 

Cutes Peures Di Lidge
Ingrédients
Poires (dites cailloux) - cassonade - cannelle. 
Préparation :
Laver les poires et les mettre, sans les éplucher, dans un plat de terre vernissée ou en faïence.
Faire fondre de la cassonade dans un peu d'eau pour former un sirop.
Ajouter un peu de cannelle.
Verser le sirop sur les poires et faire cuire au four jusqu'à ce que les fruits soient tendres.
Déguster chaud ou froid.
C'est simple et vraiment délicieux.... 
BON APPETIT

Retour

Cûtès peûres (ou poires cuites)

Pour les cuire, autrefois, on rangeait les fruits dans une caissette de forme spéciale, au fond à claire-voie et nommée crûle, qu'on déposait à l'entrée du four du boulanger. Les Liégeois ont toujours aimé les poires. Dans le temps, on utilisait pour les cûtès peûres la poire Saint-Remy, produite dans le Pays de Herve. Dans les familles, les poires étaient cuites à l'étouffée dans un récipient en terre cuite.

Les marchandes portaient les poires sur la tête, dans une boîte à couvercle de zinc. Et leur cri " cûtès peûres ! " retentissait dans toute la ville et parfois aussi, le soir venu, le long de la prison Saint-Léonard (aujourd'hui Lantin) message d'espoir et de fidélité à un mari prisonnier.

Si vous voulez des poires cuites plus " modernes ", pelez-les (sans détacher la queue) posez-les sur leur base dans une casserole. Préparez un sirop (pour 8 petites poires) avec : 3 dl de vin rouge - une cuillère à soupe bombée de sirop de Liège - 1 bâton de cannelle - 100 gr de sucre - le jus de 1 citron - 1 feuille de laurier - 2 clous de girofle et l'écorce d'une orange. Filtrez ce sirop et versez-le sur les poires. Laissez cuire à feu doux. Sortez les poires du sirop et incorporez à celui-ci 3 cl de genièvre en portant à ébullition quelques instants. Eteignez et ajoutez une noix de beurre en remuant bien la casserole. Nappez les poires du sirop et servez. Que vous choisissiez la version authentique ou la version plus gastronomique, c'est le moment de déguster ces poires en pensant aux fortes et vaillantes Liégeoises dont c'était le gagne-pain.

Bon appétit à tous.

Nadine Giard

 

10:45 Écrit par Pierre Colignon dans Arboriculture

Les commentaires sont fermés.